Auracan » chroniques » Legio Nostra : La Légion étrangère d'hier et d'aujourd'hui
Legio Nostra : La Légion étrangère d'hier et d'aujourd'hui, par Hervé Loiselet, Benoît Blary (Le Lombard)

Legio Nostra

La Légion étrangère d'hier et d'aujourd'hui

Scénario : Hervé Loiselet
Dessins et couleurs : Benoît Blary

Le Lombard

Képis blancs

De sa place particulière au sein des armées à la fascination qu'elle a fait naître dans le cinéma hollywoodien, voici l'histoire de la Légion étrangère. Son quotidien, les règles qui la régissent, les mythes qui l'entourent, les derniers conflits dans lesquelles elle a été engagée... Un reportage au long cours sur ce corps d'armée peu ou mal connu, qui fascine et intrigue depuis sa création.

Benoît Blary et Hervé Loiselet signent, avec Legio Nostra, un étonnant bouquin, gommant au passage la frontière entre ouvrage documentaire et bande dessinée. En effet, peut-être devrait-on parler ici de BD illustrative, tant la volonté des auteurs de dresser, par petites touches, un portrait de cette unité d'élite est présente. La Légion étrangère s'inscrit complètement, aujourd'hui, dans les forces armées du XXIè S. Mais plus que toute autre unité, elle se fonde sur une histoire et des traditions inculquées à l'aspirant légionnaire lors de son parcours de formation.

Le récit de la bataille de Camerone, en 1863, en est l'un des éléments majeurs, symbolique de l'engagement de la Légion, de sa fidélité à son drapeau, de son courage et de son sacrifice. A tel point que, chaque année, l'anniversaire de cette bataille est commémoré au sein des 11 régiments de la Légion, où qu'ils se trouvent, même en opération.

Hervé Loiselet ne nous propose pas une approche chronologique de l'histoire de la Légion, mais la survole plutôt en s'attardant sur tel ou tel élément. On découvre ainsi l'évolution de la perception de l'image du Légionnaire dans la population, allant du soldat héroïque au  dangereux mercenaire, clichés alimentés par la littérature et le cinéma, mais aussi les opérations récentes, comme l'engagement au Mali. Histoire, formation, uniformes, équipement sont autant de sujets abordés, essentiellement sous forme de narratifs, enrichis par des témoignages et interviews.

Benoît Blary, qui outre un beau parcours BD, s'est aussi fait connaître comme illustrateur pour différentes émissions TV historiques, se surpasse tout au long de ces 120 pages. Son trait fin, parfois perçu comme fragile, se fait précis et se décline en nombre de scènes impressionnantes baignées d'un souffle héroïque mais aussi de toute la délicatesse de l'aquarelle dont l'auteur démontre, à nouveau, comme dans Sigurd et Vigdis (Le Lombard) ou Virginia (Casterman) une maîtrise impressionnante.

Autant reportage que BD, autant hommage que documentaire, Legio Nostra devrait combler les amateurs d'Histoire militaire ou plus largement de militaria.

Partager sur FacebookPartager
Pierre Burssens

Des mêmes auteurs :

Sigurd et Vigdis - T1: L'ordre, par , Sigurd et Vigdis - T2: Le Kourgane, par ,

Du même dessinateur :

Virginia - T1: , par , Virginia - T2: Delirium tremens, par , Les Chemins de Compostelle - T3: Notre-Dame, par Jean-Claude Servais
10/05/2017